Bas de compressions : prix + efficacité + objectif

22 décembre 2018

Hello Hello !

C’est parti pour aborder un sujet qui va vous changer la vie même si il est contraignant au début : LE COLLANT RECTILIGNE DE COMPRESSION SUR MESURE A MAILLE PLATE !

Avant de commencer sachez qu’il est très important de choisir une compression avec une couture derrière et qu’elle soit faite sur-mesure ! C’est primordial pour qu’elle soit efficace.

Ne perdez pas votre temps dans des bas qui vont tomber, mal drainer… et qui seront inefficace si vous êtes atteinte du lipoedème.

 

IMPORTANT : Le collant doit être à maille plate et de préférence en classe 3 en France pour correspondre à une classe 2 en Allemagne.

 

N’achetez pas vos collants sur internet. Il faut absolument que l’on vous fasse un collant sur mesure si vous avez un lipoedème.

 

BON A SAVOIR : VOUS POUVEZ VOUS FAIRE REMBOURSER UNE PARTIE DE VOTRE COLLANT PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE SI VOUS VOUS LE FAITE PRESCRIRE PAR VOTRE MÉDECIN. SI VOUS AVEZ UNE BONNE MUTUELLE LA TOTALITÉ DU COLLANT PEUT ÊTRE PRISE EN CHARGE.

Capture d’écran 2019-04-17 à 10.33.31 copie

La photo est la prescription de mon docteur qui m’a permis de m’en faire rembourser une petite partie.

Pourquoi porter un collant rectiligne de compression ?
Il est important de porter un collant de compression rectiligne car il va permettre un drainage lymphatique constant de votre jambe, maintenir le volume de cette dernière et de diminuer l’œdème survenant après une position statique prolongée. Le Docteur Heck demande à ce que l’on porte le collant de compression toute la journée pendant 2 mois avant l’opération. Il insiste énormément sur ce point car c’est le collant qui vous garanti également un bon résultat. Le collant va permettre de comprimer la graisse et de l’aider à se liquéfier. Plus la graisse est liquide plus elle est facile à extraire. C’est votre compagnon de vie.

 

BON A SAVOIR : La compression n’aura pas d’action sur le volume global du membre car elle n’intervient pas sur le côté graisseux du lipœdème, mais est efficace en cas d’insuffisance veineuse associée.

 

Existe t’il plusieurs compressions veineuses ?

Il y en a deux types :

– compression veineuse avec un tricotage circulaire(sans couture),

– compression veineuse avec un tricotage rectiligne(avec ou sans couture),

Dans le cas du lipœdème, la maille rectiligne – plus épaisse et avec une couture – est recommandée.

En effet cette dernière ne va pas se loger dans les plis cutanés (à l’inverse de la maille circulaire) et va rendre le port de la compression plus tolérable. La mise en place sera moins douloureuse et plus aisée.

Dans le cas d’une atteinte des membres inférieurs, le lipœdème s’étendant de la cheville aux hanches, il est primordial de porter un collant qui va englober cuisses, fesses et hanches tout en sachant que la culotte du collant ne sera pas forcément compressive mais juste élastique pour une meilleure tolérance.

 

Comment obtenir un collant rectiligne de compression ?

La réalisation du collant rectiligne se fait obligatoirement sur mesure – ce qui permet d’adapter parfaitement le produit à votre morphologie.

Sachez que le port du collant rectiligne va permettre un effet décongestionnant au niveau de la jambe plus important qu’avec une maille circulaire : la peau retrouve toute sa souplesse et on évite la moindre induration au niveau adipeux.

La classe de compression a son importance également dans cette prise en charge : une classe 2 ou 3 selon le prescripteur et votre tolérance.

 

Quels sont les résultats obtenus ?

Peau plus souple, jambes dégonflées, affinées. Les résultats se font rapidement en 4-5 jours.

 

Est ce contraignant ?

Oui. Franchement je ne vais pas vous mentir. Au départ c’était vraiment compliqué de le porter. Ma peau me grattait. Le collant me serrait le ventre du coup cela me faisait comme « des spasmes ». Mais le coté positif c’est qu’il m’a permis de réguler mon appétit car c’était un rappel à l’ordre. Mes jambes dégonflées donc j’étais contente. Je vous avouerai que les deux mois avant l’opération je ne l’ai pas mis constamment. C’était compliqué mais je l’ai quand même porté. Ne faites pas comme moi, faut vraiment le porter tous les jours sauf la nuit avant l’opération.

 

Est-ce que l’on doit porter le collant rectiligne de compression après l’opération ?

OUI !! C’est une nécessité. Il vous ai interdit de ne pas le porter. C’est pour cette raison que je vous conseille d’en acheter deux si vos finances vous le permettent. Un que vous pouvez laver quand l’autre sèche. Vous ne devez pas du tout rester sans compression. Le seul moment ou vous pouvez le retirer c’est quand vous vous douchez. Le collant se porte H24 et 7jours sur 7 pendant 8 semaines après l’opération.

Ensuite suivant votre état de santé, le stade de votre lipoedème vous pourrait le retirer définitivement ou pas. C’est le chirurgien qui vous opère qui vous le dira.

 

Quelle marque de collant choisir ?

C’est difficile de choisir. Le plus important est de définir votre budget, vos attentes et votre utilisation.

Voici quelques marques de compression :

  • Juzo (gamme expert)
  • Jobst (gamme Elvarex)
  • Thuasne (gamme Lymphatrex)
  • Medi est une marque allemande qui fait du tricotage rectiligne en Allemagne, mais pas en France.
  • Bauerfeind est une marque allemande qui fait du tricotage rectiligne en Allemagne, mais pas en France.
  • OfaJobstThuasne
  • Lastofa
  • Radiante
  • Venotrain…

Je vous conseille sans hésitation la marque Juzo qui est la meilleure à mon avis. Pour avoir lu beaucoup de témoignages, le collant rectiligne de compression JUZO semble plus adapté, moins douloureux et de meilleure qualité. Attention cela ne reste que mon avis, le mieux est de tester.

 

Ou achetez des collants de compression rectiligne ?

Évitez les pharmacies et préférez les boutiques spécialisées.

Si vous êtes sur Paris, je vous conseille sans hésitation l’orthopédie MEYRIGNAC au 229, rue Saint-Honoré – 75001 Paris // Tel : 01.42.60.63.92

Lors de ma première visite en février 2018, j’ai été accueillie par Aurore qui  m’a super bien conseillé, écouté… Je venais d’apprendre que j’étais atteinte et la phlébologue m’avait conseillé des bas de compression. Vous aurez compris que c’était une mauvaise prescription… La France et le lipoedème… Passons.

Aurore m’a posé beaucoup de questions pour savoir quel bas était le plus adapté à ma pathologie, mes douleurs, mon budget, mes attentes… Ce que j’ai apprécié c’est qu’Aurore ne connaissait pas la maladie plus que cela. Elle en avait entendu parler(déjà c’est rare!) et elle me l’a dit tout de suite. Pas de supercherie. Elle n’était pas dans le jugement mais plus dans la curiosité de comprendre et surtout d’adapter ma requête pour m’aider à avancer. Vraiment un bon échange professionnel et c’est la base. Le fait d’être écouté m’a soulager car cela n’est pas facile de se retrouver en culotte, mesurer dans tous les sens et qu’on note nos mesures sur un papier… Quand tu es complexée c’est une épreuve. Je ne l’ai pas vécu de cette façon grâce à sa gentillesse et son professionnalisme.

Quand j’y suis retournée en octobre 2018, je lui ai expliqué que cette fois je voulais un collant rectiligne de compression à maille plate classe 3 de la marque JUZO comme m’avait préconisé le Docteur Heck. Je lui ai expliqué que j’allais me faire opérer, que j’avais peur mais qu’il le fallait. Je lui ai d’ailleurs demandé de m’informer si jamais elle avait des noms de chirurgien français… je lui ai dit que j’allais essayer de faire bouger les choses en France. Elle était très enthousiaste également. A la suite de ma vidéo, elle a reçu un appel d’une amie il me semble et quand je suis retournée la voir elle était choquée de savoir mon travail, l’importance de mes réseaux… Elle m’a alors présenté sa responsable et directrice de l’orthopédie Caroline. Une femme solaire que j’ai adoré immédiatement. Caroline a pris du temps pour m’expliquer son travail, me dire qu’elle voulait m’aider au maximum et vous aidez également à trouver la texture, la forme, la mise en place, l’esthétisme le plus adaptée… J’aime vraiment beaucoup cette équipe car ils sont dévouées à nous aider. N’hésitez pas si vous y aller à leur faire un petit coucou de ma part. Elles sont trois spécialistes : Aurore, Caroline et Stéphanie. Toutes au top ! C’est ma team compression rectiligne.

Je vais vous tester pas mal de collant et vous direz ce que j’en pense.

 

Comment bien choisir son collant ?

La prise de mesures est fondamentale pour la réalisation de ce collant rectiligne.

La plus grande difficulté pour l’orthopédiste va être de savoir apprécier la tolérance de la compression rectiligne par la patiente. C’est pour cela qu’il faut se rendre dans un cabinet orthopédiste ou une pharmacie spécialisée. Ne commandez pas sur internet.

En effet, on se doit de rappeler que dans le cas d’un lipoedème la peau doit rester souple mais elle est souvent douloureuse à la pression et aux pincements, ce qui peut rendre la mise en place du collant plus délicate et sa tolérance au long terme moins aisée. Les douleurs et la sensibilité ne sont pas égales tout dépend de chaque patientes.

De même dans le cas d’un lipoedème le contact et la pression entraine une impression d’oppression pour la patiente – effets qui vont être malheureusement majorés par le port de la compression – bien que cette dernière soit plus que nécessaire.

De mon coté, Caroline et Aurore m’ont fait énormément de mesure avant de prendre la circonférence afin qu’après l’opération on puisse apprécier la différence.

BON A SAVOIR : Une contention veineuse sous système de wrap pourrait être une alternative pour les patientes supportant peu une compression veineuse trop forte – mais les professionnels manquent de recul sur ce système dans le cas du lipoedème.

Ce sont des sortes de bandages plus ou moins rigide qui se ferment avec un système de velcro : vêtements de contention (non élastique) et instantanément ajustables
Très pratique pour le quotidien des patients.

 

Comment savoir si le collant est efficace ?

Quand vous le retirez votre peau aura comme des marques. C’est comme si vous aviez porté un vêtement trop serré mais ne vous inquiétez pas, c’est normal et prouve que tout est bon.

Capture d’écran 2019-04-16 à 15.42.52

Vous pouvez également constater comme de la poussière sur le collant qui prouve que l’eau s’évacue par les pores de votre peau. Quand vous allez le retirer vous verrez aussi cette poussière. C’est assez étrange puis on s’y fait.

Capture d’écran 2019-04-16 à 15.42.59

Comment éviter que le collant ne nous brûle les mains ?

Porter des gants quand vous le mettez. Vous pouvez prendre des gants en plastique/latex. Vous pouvez en trouver dans les grandes surfaces. Souvent ce sont des gants en latex qu’on utilise pour les produits ménagers.

Capture d’écran 2019-04-17 à 11.07.34

Le mieux reste des gants de jardinage car ils adhèrent beaucoup mieux. La marque JUZO en a fait des spéciales pour leur collant. Ils sont supers pratiques.

Capture d’écran 2019-04-17 à 11.07.44

 

Comment entretenir son collant rectiligne de compression ?

Laver tous les jours à l’eau tiède avec une lessive classique
Rincer abondamment
Presser dans une serviette éponge
Sécher loin d’une source de chaleur

Un lavage en machine est possible avec un programme doux, à 30° et un essorage doux (pas de lessive pour la laine, pas d’adoucissant et pas de sèche-linge)

Important : sur une peau trop sèche, les compressions ont tendance à glisser, pensez à bien entretenir votre peau (gommages) et hydratée le matin avec un lait fluide (éviter les crèmes grasses trop riches) permet une meilleure tenue tout au long de la journée.

 

Quelle est la durée de vie d’un collant rectiligne de compression ?

Un même collant, porté tous les jours et lavé tous les jours garde une efficacité optimale pendant environ 3 mois.

Au bout de 3 mois, il n’est pas inefficace mais il perd en pression.

=> De mon coté je porte toujours mon JUZO et cela fait 4 mois. Je le trouve toujours aussi compressif. Le seul hic c’est qu’il devient moche et il y’a beaucoup de petites bouloches par contre niveau contention rien à dire.

 

Comment doit être le collant idéal ?

Si je dois vous donner mon avis, le collant idéal doit :

A) être fermé à l’entrejambe car il a tendance à tomber et couper la circulation au niveau des cuisses quand il est ouvert.

En effet c’est plus pratique pour aller aux toilettes quand il est ouvert mais je préfère collant fermé pour faciliter le drainage. Ce n’est pas évident pour s’essuyer avec l’ouverture.

B) Il doit avoir le bout des pieds ouverts : obligatoire ! Sachez qu’après l’opération nous devons porter le collant H24 7jr/7, si il est fermé cela devient très douloureux niveau orteils. J’avais fais faire deux collants pieds fermés et c’était insupportable au bout d’1mois. J’avais l’impression que mes ongles d’orteils poussés à l’intérieur. J’avais des douleurs tenaces pendant la nuit… Vraiment j’ai souffert et mon ongle du pouce ne pousse toujours plus. Pensez vraiment à le faire ouvrir !

ATTENTION : je parle d’ouverture au niveau du pied ! Ne faite pas couper votre collant comme un legging car à ce moment la, le drainage ne se fait plus. Votre pied doit être englobé.

C) être sur-mesure afin qu’il soit adapté à votre morphologie et votre taille

 

Est-ce que je devrais porter le collant rectiligne toute ma vie ?

La réponse n’est pas vraiment claire. C’est au cas par cas. On estime à 20-30% le nombre de femmes devant le porter toute leur vie. En majorité le collant peut se retirer 2 mois après l’opération.

 

J’espère que l’article vous aura plu. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

 

 


Autres articles sur le lipoedème :

 

 

You Might Also Like

15 Comments

  • Reply tonio 9 mars 2019 at 15 h 52 min

    bonjour je viens de découvrir votre site web
    je suis un homme atteint de lipoedeme . et nous les hommes a cause de notre forte carrure mes jambes sont plus enflées que chez les femmes .

    • Emmy
      Reply Emmy 19 mars 2019 at 11 h 38 min

      Bonjour Tonio, logiquement les hommes ne sont pas touchés par cette maladie. C’est une maladie féminine mais si c’est le cas n’hésitez pas à aller consulter un phlébologue. Belle journée.

  • Reply Fanny 13 février 2019 at 18 h 46 min

    Bonjour Emmy,

    Je voulais tout d’abord te remercier car j’ai découvert ma maladie ( je pense ) grâce à ton reportage. Et en même temps je ne comprend pas pourquoi les médecins ne m’ont pas détecter cette maladie.
    Pour l’histoire, mes jambes sont devenues grosses au moment de adolescence. J’ai eu les mêmes problèmes, les bleus qui apparaissent sans raison, les jambes lourdes, les pôteaux à la place des jambes, les boules de graisses, de la céllulite même sur les mollets etc… Pour ma part j’ai deux enfants. Avant et après les grossesses j’ai fait plusieurs régimes (Weight Watcher et Natur House) avec succès sauf bien évidemment avec un réusultat limité pour les mollets, cuisses et bras.
    Je me reconnais tellement dans tout ce que tu as dis comme le ski, où la première fois où j’ai porté des chaussure de ski j’en ai pleuré tellement j’ai mal et aussi la HONTE de ne pouvoir les fermer ( je fais attendre tout le monde et je finis par prendre 2 tailles au dessus en sachant qu’au bout de 4 heures je n’en pouvait plus). Mais je suis déterminée et malgrès toutes ces difficultés je n’ai jamais abandonné ce que j’aimais faire.
    Autre point de souffrance de n’être physiquement pas comme les autres, pas comme ta famille. C’est de même aller jusqu’à penser que j’avais été adoptée, et de regarder sur toutes les photos de famille et trouver une personne à j’aurais pu ressembler ? C’est aussi très dur de te dire que malgrès tous les efforts que tu fais, rien ne diminu.
    C’est pour l’histoire une copine qui avait vu mes jambes et qui un jour m’écris : « fanny regarde TF1 absolument, je suis sure que c’est le problème que tu as aux jambes ». Sur le coup je ne pouvais regarder et en même temps je me suis dis :  » comment coralie peut me dire qu’elle pense avoir trouvé mon problème alors que depuis 15 ans aucun médecin, ni examen n’a pu trouvé ce que j’avais ». Puis elle a insisté pour que je regarde le Replay et là …………. en pleur, c’est le soulagement. j’ai envoyé la vidéo à mon mari et mes parents et la même réaction ….. mais c’est ça !
    Le plus important encore et je te remercierais jamais assez c’est : Ce n’est pas de ta faute !!!!!

    je n’ai pas encore été voir mon médecin traitant j’attend car je suis encore un peu fachée qu’il n’est par essayé de trouver ce que j’avais. Mais je compte bien faire changer les choses aussi dans mon département ( la haute Marne dans l’est de la France).
    Bon courage à toi et à vous toutes les filles. j’espère que ton témoignage va permettre aux jeunes femmes détecter la maladie plus facilement et qu’un jour on pourra en gurérir facilement en étant aussi pris en charge par la CPAM.

    Merci
    Fanny

    • Emmy
      Reply Emmy 24 février 2019 at 12 h 23 min

      Merci Fanny pour ton témoignage tres touchant. C’est génial que ta collègue ai insisté. C’est vraiment l’objectif de ma mise à nue sur TF1 et internet, aider au maximum pour ne plus se sentir seule et au moins se dire : je suis malade. Beaucoup de force !

      • Reply FANGET Marie hélène 17 mars 2019 at 17 h 06 min

        Bonjour Emmy,

        Merci pour pour votre Emission sur TFI. Je me suis reconnue dans votre Emission et je pense avoir également un lipoedeme .J’ai 54 ans et depuis mon adolescence j’ai les jambes en poteau , pleins de cellulite j’ai honte je ne me mets jamais en robe l’été. J’ai rendez vous avec mon Angiologue la semaine prochaine pour un Doppler et savoir ce quelle en pense. J’ai lu que le docteur Heck avait ouvert une clinique à Madrid en 2018.Es ce vous en avez entendu parlé ? Es ce qu »a Madrid ils sont aussi bien q’en Allemagne ? je préférais allé à Madrid car je comprends l’espagnol et en Allemagne cela me stress de ne pas connaitre la langue.Si vous avez des renseignements pouvez vous me tenir informer.
        Merci Emmy pour ce courage et transmettre tous ses renseignements

        • Emmy
          Reply Emmy 19 mars 2019 at 11 h 37 min

          Bonjour Marie Hélène, en effet j’ai entendu parler de la lipoclinic à Madrid mais je n’y suis jamais allée. Je sais que le Docteur Heck voyage beaucoup pour enseigner la methode WAL à d’autres chirurgiens afin que le maximum de femmes puissent être opéré. Je ne peux vous en dire plus mais à mon avis c’est la même qualification. Belle journée

  • Reply Berthele 11 février 2019 at 21 h 55 min

    Bonjour,

    Après t’avoir vu dans l’emission Sur TF1 je me suis un peu reconnu en toi.
    Depuis des années je souffre de mes jambes à en pleurer, je vis un calvaire. Mes jambes sont costauds surtout mes mollets … aucuns médecins expliquent mon problème !!!! J’ai fais des examens et rien … je enfle dans La journée … je peux plus me promener sans que mes jambes me brûlent et me grattent ! Je finis toujours en pleure au bout de 10 mins de marche. Je ne supporte plus cette situation. J’ai fais des régimes j’ai perdu du poids certes, mais j’ai toujours ce problème. Mes mollets me font souffrir je dis mes mollets mais ce sont toutes mes jambes. J’essaie des tonnes de crèmes je porte des collants de contention de classe 2 ou des chaussettes mais rien y fait, je prends également des veinotoniques … Les médecins me prennent plus au sérieux. Je sais plus vers quoi me tourner. Je sais pas si tu pourras m’apporter ton aide mais en parler le fais du bien.

    • Emmy
      Reply Emmy 12 février 2019 at 11 h 23 min

      Bonjour Célia, je comprends ta souffrance car elle a été mienne. Il faut que tu regardes l’ensemble de mes articles sur ce blog et mes vidéos tu trouveras plein d’informations. Voici l’article à lire sans hésitation => http://www.emmymakeuppro.com/comment-savoir-si-on-a-un-lipoedeme/ courage et que des ondes positives pour Toi

  • Reply Sonia 30 janvier 2019 at 12 h 04 min

    Bonjour Emmy ,

    Est ce que ces bas rectilignes sont différents des bas de contention prescrit par les phlebologues ?
    Et est ce que l’on doit porter des bas rectilignes si on ne peux pas se faire opérer pour des raisons financières ?

    Merci pour tes précieux conseils ton blog est super !!

    • Emmy
      Reply Emmy 30 janvier 2019 at 12 h 58 min

      Hello Sonia, oui les collants rectilignes sont prescrits par les phlébologues mais également les medecins traitant. Attention cela n’est pas des bas mais un collant en entier. Dans le cas d’un lipoedeme il faut un collant en entier pour que le drainage soit fait de facon plus optimale. Biensur pour les bas. C’est une des solutions quand on ne peut se faire opérer et cela va tout changer rapidement : texture de la peau, volume, sensation de jambes plus légères… J’ai prévu une vidéo dessus rapidement 🙂

  • Reply Carole Pannatier 29 janvier 2019 at 22 h 12 min

    Bonjour! Je porte aussi des collants ou des chaussettes de compression pour améliorer ma qualité de vie avec le lipodème. Quand je les porte, pas de jambes lourdes et jambes plus fines.Ma question : si l’on se fait opérer mais que l’on doit malgré tout ne porter est-ce que cela vaut la peine? Je pense que tu comprends ce que je veux dire!
    Et autre question : les portes- tu aussi la nuit? Merci!

    • Emmy
      Reply Emmy 30 janvier 2019 at 13 h 06 min

      Coucou Carole, dans tout les cas cela vaut la peine car l’opération modifie totalement la forme de ta jambe et te permet de te sentir « normale ». De plus, la pathologie du lipoedème empêche le système lymphatique de fonctionner convenablement et d’altérer les capillaires lymphatiques et veineux. En te faisant opérer, cette graisse dites pathologie est retirée permettant au système de mieux marcher. L’opération pour moi est importante et si tu peux la faire faut la faire pour éviter que la maladie ne progresse car on sait que c’est une maladie dégénératrice. Pour les collants après l’opération tu dois les porter constamment. Tu ne peux pas les retirer. Je les retire uniquement pour prendre ma douche et c’est à ce moment la que je fais mes photos. Je ne m’en sépare sinon jamais. Interdit et dangereux. 2 mois avant l’opération tu dois également les porter toute la journée pour faciliter le travail du médecin car le collant va te permettre de liquéfier ta graisse et facilité son extraction. J’espère que j’ai été claire. Je suis pas médecin donc cela reste quand même le fruit de ce que j’ai vécu et de mes recherches 🙂

  • Reply Ellinor 23 décembre 2018 at 12 h 52 min

    Bonjour,

    Les collants de contentions de la marque allemande JUZO sont solides et efficaces. Je les ai testé. Ils sont réalisés sur mesure par un professionnel qui vend du matériel orthopédique.
    Il faut veiller à ce que ce professionnel soit familiarisé avec ces collants spéciaux car la prise des mensurations de la malade doit tenir compte du fait qu’on les enfile en portant des gants en caoutchouc pour bien les tirer jusqu’aux hanches -sans risquer de se retourner un ongle car ils sont tendus et resistants .
    Comme la pathologie du lipœdème est méconnue en France, les mensurations ne sont pas toujours bien prises . Par conséquent le collant est soit trop court, soit trop long, bref il est gênant.
    Votre complémentaire santé peut prendre en charge le remboursement de ce dispositif médical.

    • Reply Val 7 février 2019 at 12 h 21 min

      Bonjour Emmy,

      Merci pour avoir mis en avant cette pathologie dont je souffre comme toi depuis des années et j’ai fait aussi le tour des médecins . Ayjourd’hui , j’ai décidé de me faire opérer mais mon histoire est longue , je la raconterai plus tard. Je souhaitais juste dire aux autres que si vous êtes sûre que vous avez un lipoedème peut aime moins ce qui a freiné et qui m’a quelque part sauvé c’est des séances de mésothérapie que je fais depuis plus de 20 ans. Il faut évidemment trouver un bon mésothérapeute. Là , je vais voir un chirurgien à Bruxelles qui connaît cette maladie , J’en ai vu pleins à Paris en Allemagne mais moi je préfère me faire opérer là où j’habite. Bisous je dois partir mais je reviens . Le souci ; les sous! Je vais devoir emprunter !

      • Emmy
        Reply Emmy 7 février 2019 at 13 h 33 min

        Coucou Ellinor, ton pseudo me dit quelques choses. Tu m’avais déjà écris non ? Ou tu es sur fb ? Pas inconnu en tout cas 😉
        Bravo pour l’opération et tu as tout mon courage. En Belgique tu as le Docteur Vandermeeren ou j’entends que des bons retours. Peux tu m’en dire plus sur la mésothérapie ? C’est quoi ? Comment cela se passe ? Qu’est ce qu’on te fait ? Qu’est ce que tu ressens ? Quel est le cout ? Un bisou

    Leave a Reply